LA FEMINISTE


Campagne de la Femme Nouvelle
contre le sénateur Merlin, 1936
Carte de propagande éditée
par Louise Weiss
pour ses campagnes electorales
Dès la création de sa revue L'Europe Nouvelle, Louise Weiss s'intéresse au droit de vote des femmes. Elle estime que l'accession des Françaises au suffrage permettrait d'empêcher une nouvelle guerre.

En 1934, elle prend contact avec les responsables des mouvements suffragistes afin d'établir un programme commun. Elle crée un mouvement de propagande "La Femme Nouvelle" qui organise de nombreuses manifestations.

Louise Weiss présente sa candidature symbolique aux élections municipales de 1935 et aux élections législatives de 1936. En 1935, 16852 bulletins de vote sont déposés en sa faveur. Le vote d'une loi en faveur du suffrage féminin échoue en raison de l'hostilité du Sénat.

C'est l'ordonnance d'Alger du 21avril 1944 prise par le Général de Gaulle qui accorde aux Françaises le droit de vote.